Feng Zikai (丰子恺) est l’une des grandes figures de la culture chinoise et shanghaienne. Né en 1898, il a vécu à Shanghai la majeure partie de sa vie dont ses dernières années dans mon quartier, le village de Changle, en plein centre de l’ancienne Concession Française. 

IMG_8003 2010022720144349804 

                       Le petit-fils de Feng Zikai dans la maison de Shanxi Road

De formation boudhique, il a séjourné au Japon en 1921 puis est revenu en Chine où, il a fortement influencé le milieu intellectuel chinois des années 30 par ses idées modernistes, notamment en matière d’éducation.  Il est l’auteur d’essais (critiques d’art, vulgarisation de la poésie classique), de nombreux dessins (illustration de poésies et de manuels scolaires) et de musique, renouant ainsi avec la tradition des lettrés de la Chine classique mais dans le contexte très différent de l'effervescence culturelle des années 30.

20110219223419911 

                    "Papa est rentré"

Commentaires du musée en Français

Aujourd’hui ses descendants ont racheté la maison familiale, divisée au moment de la Révolution Culturelle, pour en faire un petit musée à la mémoire de leur ailleul. Comme j’ai le plaisir et le privilège d'être ami avec plusieurs membres de la famille du grand homme, j’ai entrepris de traduire avec leur accord, les panneaux du musée en Français et en Anglais, contribuant ainsi à une meilleure diffusion de l'héritage de Feng Zikai vis-à-vis des visiteurs étrangers. 

Par ailleurs, je viens de traduire l'un des essais de Feng Zikai dont je vous livre aujourd'hui un extrait. Certes, il existait une première version en Anglais de ce texte mais pas en Français. J'espère donc avoir l'occasion de vous envoyer quelques textes inédits à l'avenir, avec l'autorisation de sa famille, bien entendu.

20110219223418372 eca86ba054941228fa9418

                     Thème de la créativité, souvent repris dans les dessins de Feng zikai

Suite de l'article