English version

Les amis de Monsieur le Baron

Il y a peu, l'historienne Tess Johnston me proposait de faire des recherches sur un certain Baron Reginald Auxion Ruffé. Cet avocat et écrivain s’est distingué pendant la période des années 30 par ses sympathies pro-japonaises.

Mais quelle est au juste l'histoire de ce personnage? J'ai voulu en savoir plus.

photo petite Sinan-Lu 51-54

              Auxion de Ruffé                                                     Le 54 Sinan Road

En 1941, cette figure de 66 ans, issue d'une grande famille du Sud- Ouest, est installée depuis 30 ans en Chine. Après une promotion-éclair comme juge en Indochine, le baron est venu tenter sa chance dans la très riche Shanghai de l'après-guerre. 

Outre ses activités d'avocat, Auxion de Ruffé se distingue par de nombreux essais et ouvrages sur la situation politique de la Chine de son époque, critiquant vivement la République de Sun Yatsen qu'il décrit comme xénophobe et corrompue ("Chine et Chinois d'aujourd'hui: le nouveau péril jaune" en 1926,  "La Chine est-elle devenue folle?" en 1928)

Un paysage politique troublé                                     

images person_wang17 

                                                 Wang Jingwei, Président fantôche  

Or à partir de 1932, les cartes sont rebrassées en Asie sous la poussée du Japon, qui commence à affirmer ses ambitions expansionnistes. En 1937, l'agression japonaise en Chine conduit à la mise en place par Wang Jinwei d'un gouvernement fantôche à la botte des Japonais qui s'installe à Nanjing. Chiang Kai Shek, quant à lui, n'a eu d'autre recours que de s'exiler à Chongqing. 

148499

                   Pierre Drieu la Rochelle

En France, des intellectuels, comme Drieu la Rochelle, flirtent avec les mouvements tels que l'Action Française, catholique, antisémite et antiparlementaire. C'est dans ce contexte agité, qu'Auxion de Ruffé, écrit lui-aussi pour le journal pro-nazi Gringoire et devient conseiller spécial auprès de la municipalité pro-japonaise de Shanghai et son maire Fu Xiao’an. Cette relation lui sera fatale.

 

Suite de l'article: Le Crime de la Rue du Consulat