English version

IMG_4423Lorsque que j'ai visité l'Exposition Universelle de Shanghai en 2010, j'ai été impressionné par le réaménagement des berges du Huangpu d'une vaste zone industrielle à un parc futuriste. A un moment, je me suis rendu sur la zone D, dédiée aux entreprises par une passerelle surélevée, surplombant une place striée de trois longues cales. Je n'imaginais pas, à l'époque, qu'il s'agissait là des vestiges de l'un des premiers chantiers navals de Chine.

Un peu d'histoire

IMG_4625

Lorsque les Occidentaux ont remporté la Guerre de l'Opium en 1842, l'armée Qing a été surprise par leur écrasante puissance de feu. Cet écart est devenu encore plus flagrant lorsque l'Empire manque d'être renversé par la Rébellion Taiping et ne doit sa survie qu'à l'aide militaire apportée par les Européens. Ceux-ci ont en effet fourni des conseillers et des chefs de guerre expérimentés comme Frederick Ward ou Chinese Gordon qui prirent la tête d'un corps d'élite rapidement surnommé "l'Armée Toujours Victorieuse" au regard de ses succès. Ses soldats, équipés de fusils anglais et entrainés selon la discipline occidentale, ont contribué à réveiller les consciences quant au besoin pour la Chine de se moderniser. Parmi les avocats de la coopération technique avec l'Ouest, figure Li Hongzhang (photo), un personnage qui marquera toute la fin du 19ème siècle. En 1861, il se joint à plusieurs autres officiels pour lancer, avec l'accord tacite de Pekin, une politique dite du "Mouvement d'Auto-Renforcement", visant à réduire l'écart avec l'Occident avec une priorité donnée aux arsenaux et aux chantiels navals.

IMG_4401

A Shanghai, l'arsenal de Jiangnan est créé en 1865 sur ces les rives Sud du Huangpu. Ce site, d'une surface totale de 800 000 mètres carrés, atteint une production de 4200 fusils de type Remignton en 1873. Quant aux bateaux, ils sont assemblés dans deux premières grandes cales sèches pouvant accomoder des bâtiments de 500 pieds de long et 25 de profond. Ces cales seront au nombre de cinq en 1900. Quoi qu'il en soit, la qualité des équipements produits, ainsi que les coûts, ne peuvent rivaliser avec leurs compétiteurs européens. Ceci est dû à la forte bureaucratie dans l'Empire ainsi qu'au large appel aux experts étrangers dont certains n'ont pas les compétences requises, sans qu'il soit possible pour les Chinois de le savoir. L'échec de la politique de modernisation sera consommé quand l'aile conservatrice, supportée par l'Impératrice Douairière Cixi, arrivera aux pouvoir. Cette opportunité manquée s'achèvera par les défaites de la Chine contre le Japon et la Russie suivies de la Révolution de 1912.

Sous la République et Mao

IMG_4382

Pendant les années 1920, l'arsenal de Jiangnan est considérée comme stratégique par la République de Chine qui fera appel aux capitaux étrangers. En 1937, cependant, les Japonais vont en prendre le contrôle, bien qu'une grande partie de la production ait été transférée à Chongqing par Chiang Kai Shek. Lorsque sera fondée la "Nouvelle Chine", les Chantiers navals de Jiangnan, désormais partie du groupe d'état CSSC, deviendront un des sites majeurs de production de bateaux du nouveau régime. Ils fabriqueront de nombreux destroyers, des navires d'observation, porte containers et pétroliers.

IMG_4626

Lors de l'Exposition Universelle de 2010, la production est transférée sur l'Ile de Changxing, dans l'estuaire du Yangtze. La zone est alors rebaptisée, "Jiangnan Square", dédiées aux pavillions professionnels comme Coca Cola, China Railway et bien sûr CSSC. Dans l'une des anciennes cales est construit un théatre, dans une autre un espace pour les enfants. La fonction de la place est d'accéder aux ferries et métro rejoignant l'autre rive. Les trois cales sont bordées par la passerelle en arc de cercle que j'ai emprunté le jour de ma visite. De celle-ci, la vue sur l'ensemble de l'Exposition est imprenable! Je n'avais jamais pu accéder à nouveau à cette place, fermée au public, jusqu'à ce 1er Juillet 2017!

La redécouverte du chantier naval

IMG_7172

Depuis quelques temps, ils se tramait quelque chose dans ce secteur, depuis qu'une toute nouvelle allée pour piétons et cyclistes faisait l'objet d'une surveillance et d'un balisage serré de gardes, chargés d'en interdire l'accès. En discutant avec ceux-ci, j'ai appris la date probable de l'ouverture (rien n'est jamais certain en Chine) et j'ai voulu être parmi les tous premiers à découvrir cette partie des berges de la rivière, si longtemps cachés aux regards. Je dois dire que je n'ai pas été déçu! Ce qui est intéressant dans ce nouvel espace public, c'est qu'il permet la ballade sur pratiquement toute la rive Ouest de la rivière, depuis les Cools Docks jusqu'à la partie située en face du Stade Nautique Olympique, très au Sud.

IMG_7174

La nouvelle piste fait environ dix kilomètres de long avec une vue continue sur la rivière. Au niveau de l'arsenal, les trois cales sèches sont visibles de près, depuis la passerelle de l'Expo 2010 qui les traverse. Dans la deuxième cale, un navire militaire d'observation, le Yuan Wang 1, peut être admiré. Ce navire a été construit ici même en 1977, nous rappelant la vocation initiale du site. Il ne peut cependant pas (encore?) être visité. Les navires de la classe Yuan Wang sont au nombre de sept et sont destinés à suivre le lancement de missiles balllistiques intercontinentaux ainsi que de satellites. Les deux derniers ont été conçus dans le cadre du programme chinois de vols spaciaux habités.

IMG_7199

Dans une autre rampe à bateaux, sont entreposés des anciens stands de l'Exposition Universelle, un peu comme dans un cimetière, nous éclairant sur une autre partie de l'histoire du site. La dernière cale est encore dans sa configuration de 2010, avec ses rampes d'accès vers le théatre intérieur. Si vous ajoutez la passerelle en arc-de-cercle autour des cales, vous avez une bon resenti de l'atmosphère de l'Exposition Universelle. Vous pouvez d'ailleurs compléter votre connaissance de cette événement en vous rendant au Shanghai 2010 World Expo Museum, tout proche. On y découvre en plus toute l'histoire des Expositions Universelles à travers le monde. Passionnant et très instructif!

En découvrant la nouvelle promenade le long du Huangpu, j'ai été frappé par la capacité de Shanghai de se réinventer. L'arsenal de Jiangnan est le parfait exemple de cette formidable énergie orientée vers le futur!

IMG_4628