08 mars 2017

Tracing memories in Shanghai

Version Française I recently received the visit of Bob King, a retired Canadian high school administrator (right on the photo, his son in the center with partner) whose father worked in the Shanghai Municipal Police during the 1930s. Like many people with Shanghai roots, Bob told me many stories, some of them joyful and others sadder as related to the internment of American and British citizens by the Japanese. Interesting enough, Bob's visit came at the moment of the publication by Betty Barr, an eye witness of the Japanese... [Lire la suite]

15 juillet 2013

Swinging Shanghai

English version J’ai récemment posté un article dans le Petit Journal de Shanghai au sujet du Cercle Sportif Français. Celui-ci, construit en 1926 par deux jeunes architectes français Paul Veysseyre et Alexandre Leonard, est un des haut-lieux du Tout-Shanghai des années 20 et 30. Il se rend célèbre, entre autres, comme étant l’une des salles de bal les plus courrues de la ville. En effet, depuis l’avénement de la toute nouvelle République de Chine en 1911, l’opium est, tout du moins officiellement, prohibé à Shanghai, bien que... [Lire la suite]
08 mars 2017

Sur les traces des parents de Bob

English version J'ai reçu récemment la visite de Bob King, un retraité canadien (à droite sur la photo, son fils au centre avec son ami à gauche), dont le père était membre de la Shanghai Municipal Police dans les années 30. Comme la plupart des gens qui ont des racines à Shanghai, il m'a raconté de nombreuses histoires, certaines joyeuses et d'autres dramatiques, liées à l'emprisonnement des citoyens américains et anglais par les Japonais. Etonnament, cette visite coïncide avec la publication par Betty Barr du journal de... [Lire la suite]
17 juillet 2013

Swinging Shanghai

Version Française I have recently published an article in the French newspaper Le Petit Journal about the 1926 Cercle Sportif Français. This place was indeed one of the most popular of Shanghai 20s and 30s because of its ballroom. As the opium trade was officially banned from the city at the creation of the Republic of China in 1911, dance halls and cabarets became commonplace in Shanghai, replacing the once numerous opium hulks. Demand for always new entertainments was a major driver in the vibrant and very rich Shanghai... [Lire la suite]