12 janvier 2017

French Concession police story

Version Française I just finished the memoirs of Joseph Shieh (Xue Gengxin 薛耕莘 in Chinese) written with help of French journalist Marie Holzman. This is actually the kind of readings that leaves you with dozens, not to say thousands of questions.  Hired by the Shanghai French Police in 1930, Joseph Shieh made his way through those troubled years marked by the control of gangs on the French Concession, the fierce fight between Communist Party and Kuomintang party and later the Japanese invasion. He ended his life in 2008 at... [Lire la suite]

30 juillet 2013

The Auxion de Ruffé affair - Part 1

Version française The friends of Monsieur le Baron I was recently suggested by historian Tess Johnston to investigate the story of Baron Reginald Auxion Ruffé. This French lawyer and author is mainly known for his pro-Japanese sympathies during late 30’s.  But who was he exactly and what is the actual story around this rather shadowy character? I decided to know more.                  Auxion de Ruffé                    ... [Lire la suite]
28 juillet 2013

L'affaire Auxion de Ruffé partie 1

English version Les amis de Monsieur le Baron Il y a peu, l'historienne Tess Johnston me proposait de faire des recherches sur un certain Baron Reginald Auxion Ruffé. Cet avocat et écrivain s’est distingué pendant la période des années 30 par ses sympathies pro-japonaises. Mais quelle est au juste l'histoire de ce personnage? J'ai voulu en savoir plus.                 Auxion de Ruffé                        ... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Inspecteur Shieh, un flic dans la Concession

English Version Je viens de terminer les mémoires de Joseph Shieh (Xue Gengxin 薛耕莘en Chinois), rédigée avec l'aide de la journaliste française Marie Holzman. Je dois dire que c'est le type de lecture qui vous laisse avec des milliers de questions. Engagé en 1930 par la Police Française de Shanghai, Joseph Shieh a évolué pendant ces années marquées par la main mise des gangs sur la Concession Françcaise de Shanghai, l'affrontement entre Mao et Chiang Kai Shek et l'invasion Japonaise. Il décèdera en 2008 à l'age canonique de 104... [Lire la suite]
03 août 2013

The Auxion de Ruffé Affair - Part 3

Version Française Previous page The Blue Shirts of General Chiang Since 1938 already, the Society of Blue Shirts (Lan Yi She), a facist group created by Chiang Kai Shek and the Military and Statistics Bureau (JunTong), his secret services headed by General Dai Li, hunt down collaborators of the Japanese occupying forces.        Chiang Kai Shek                    Dai Li                      ... [Lire la suite]
31 juillet 2013

The Auxion de Ruffé affair - Part 2

Version Française First part of the article The crime at the Rue du Consulat  On 13th June 1941 at 9 am, when Baron Auxion de Ruffé leaves his home at 54 rue Massenet (Sinan Road), heading for his office in St Anne building, near Quai de France, at 46 Rue du Consulat (today's Jingling Road), he has no idea of what is about to happen. On that day, the elevator was out of service and there was no light either, since the Japanese had restricted electricity.               46 rue du Consulat... [Lire la suite]
28 juillet 2013

L'Affaire Auxion de Ruffé partie 3

page précédente Les Chemises Bleues du général Chiang En fait, depuis 1938, la Société des Chemises Bleues (Lan Yi She), un groupe de tendance fasciste créé par Chiang Kai Shek et le Bureau Militaire et Statistique (Juntong), ses services secrets commandés par le général Dai Li, son âme damnée, traquent et éxécutent impitoyablement tous les collaborateurs de l'occupant japonais.       Chiang Kai Shek                    Dai Li  ... [Lire la suite]
28 juillet 2013

L'affaire Auxion de Ruffé partie 2

English version Début de l'article Le crime de la Rue du Consulat Le 13 juin 1941, lorsque le Baron Auxion de Ruffé se rend à peu près vers 9:00 de son domicile du 56 de la rue Massenet (actuelle Sinan Road) jusqu’à son bureau proche du Quai de France, dans l’immeuble St Anne, au 46 rue du Consulat (rue Jingling actuelle), il ne se doute pas qu’il est attendu par deux assassins. Ce jour-là, ni l’ascenceur, ni la lumière ne fonctionnent, conséquence des restrictions d’électricité imposées par les Japonais.   ... [Lire la suite]