English version

Début de l'article

L'esprit de Sir Victor

IMG_9905

Au 8ème étage se situe la splendide salle de bal où Victor Sassoon donnait de grands bals costumés (voir article du 15/7/2013). Parmi les fêtes les plus mémorables, celle de Février 1935 sur le thème du Cirque où le maître de cérémonie avait endossé le costume de Chef de Piste. Au 8eme aussi le Tower Restaurant permettait toute l'année de dîner dans un décor Chinois réalisé selon des motifs provenant de la Cité Interdite. Il est vrai que dans les années 30,c'est l'argent qui fait des nouveaux empereurs!

Au dessus, c'est le monde des VIP qui commence: Au 9ème étage, a été aménagé à partir de 1935 le Tower Club. Dans ce club très sélect les hommes d'affaires et le beau monde pouvaient se retrouver pour profiter de la vue splendide du petit balcon qui domine le Huangpu en dégustant un verre de whisky aux accents de Mozart ou Rachmaninov. C’est aujourd’hui encore le bar du Peace Hotel. Lors de ma visite, j'ai pu accéder au célèbre balcon et ressentir la même sensation que Sir Victor lorsqu'il se tenait à cet endroit: Celle de littéralement dominer le Bund et par conséquent Shanghai!

Suite Présidentielle

PCE-242-Sassoon Suite-Living RoomAu 10ème étage se trouvait une salle de banquet de style britannique où les hôtes de Sir Victor pouvaient se retrouver en privé. C'est aujourd'hui la Suite Présidentielle. Au centre de celle-ci trône une cheminée digne d’un manoir du Sussex. On y imagine aisément le propriétaire des lieux rajouter une bûche pour chauffer ses invités. Il faut dire que la présence de Sir Victor Sassoon est ici partout palpable. 

Quand on entre, l'oeil est attiré par deux portraits de Lord et Lady Sassoon. Cette dernière était en fait son infirmière, Evelyn Barnes, qu'il a épousé à 79 ans aux Bahamas, juste deux ans avant sa mort et qui a hérité de toute sa fortune. Ces tableaux ont été cédés en 2011 par la famille Barnes et symbolisent le retour de Victor Sassoon à Shanghai.

tableau vs

Mais c’est au 11ème étage que Sir Victor avait en réalité installé ses appartements privés à partir de 1931 (source Peter Hibbard, ancien président de la Royal Asiatic Society à Shanghai et auteur de nombreux livres sur les bâtiments du Bund). De ceux-ci, il ne reste aujourd'hui qu'une salle consacrée à des diners privés. On accède à partir de cette salle à une immense terrasse que n'auraient certainement pas dédaigné les invités de marque du magnat. C'est là que se terminera notre visite avec le sentiment de n'avoir jamais été plus proche de l'esprit de Sir Victor Sassoon.

Il semble donc bel et bien que l'âme de Victor Sassoon soit revenue habiter le Peace Hotel contribuant à faire de ce joyau un symbole du faste retrouvé de Shanghai!

Pour en savoir plus, vous pouvez me contacter au 15021769130 ou didier.pujol@chinaworldexplorers.com

Début de l'article 

IMG_4137

Former Victor Sassoon appartement